POST

La clé d'un couple uni.

Bonjour mes chères Vibragirls,

Si, malgré l’amour qui les lie, un homme et une femme peuvent rencontrer des difficultés à dialoguer, c’est avant tout car ils conçoivent la communication de façon différente.

Communiquer, c'est beaucoup plus que simplement parler. La communication se compose de messages verbaux (ce qui vous dites), de questions contextuelles (comment vous le dites), de tonalité émotionnelle (pourquoi vous le dites) et d'indices non-verbaux (ce que vous ne dites pas).

Un des premiers principes de communication dans le couple est l'écoute.

Certes, la plupart du temps, on écoute son partenaire. On a l'impression de savoir ce qu'il sait, de comprendre ce qu'il veut dire. Mais, en cas de conflit, de discussion plus difficile, cette capacité d'écouter l'autre est diluée dans l'enjeu même de la relation.

Quand on n'est pas d'accord avec les déclarations de son partenaire, il faut redoubler d'écoute parce qu'il est essentiel alors d'essayer de comprendre avant de pouvoir répondre. Et pour comprendre il faut écouter. Et pour comprendre efficacement, il ne faut pas partir du principe que l'on sait avant même d'écouter.

Une bonne écoute n'est pas sur la défensive. La discussion difficile n'est pas l'occasion d'attaquer, mais de désamorcer le conflit, de rendre constructif ce qui est dit. La bonne écoute va prévenir les difficultés. La bonne écoute doit pouvoir désamorcer le conflit latent et les difficultés futures.

L'écoute exige que vous prêtiez attention au ton de la voix, à l'expression du visage, aux gestes de votre partenaire et que vous soyez en contact avec ses yeux. Il est important de se concentrer sur des signes non verbaux des sentiments aussi bien que les mots parlés.

Dès qu'une discussion semble devenir source de conflit, la première chose à faire est d'arrêter ce que l'on est en train de faire et de prendre le temps de s'asseoir face à face, de façon à dire à l'autre qu'on lui accorde le temps de l'écoute et que l'on est prêt à le comprendre. C'est aussi une façon de lui dire qu'il est important pour nous, que nous l'aimons.

Quand on a la volonté de comprendre l'autre, l'autre à son tour aura plus facilement la même attitude d'ouverture. Et cette attitude physique d'écoute (être assis en face de l'autre, le regarder dans les yeux, être attentifs à tout) va permettre à chacun de se concentrer sur ce qui se dit.

Il est facile d'être négligents et d'oublier que vous savez ce que votre partenaire veut dire. Or, oublier ce que vous croyez savoir de l'autre est essentiel en cas de conflit.

Ce n'est pas évident de changer sa qualité d'écoute, mais c'est possible. Améliorer sa communication en vaut vraiment la peine.

Les habitudes qui nous empêchent d'être de bons auditeurs

Les habitudes et les comportements antérieurs constituent des obstacles communs à une bonne écoute. Trop souvent, nous nous concentrons sur la réponse que nous allons donner au lieu de nous concentrer sur le message que nous entendons et les signes non verbaux que nous voyons. Notre habitude de penser à la réponse, nous conduit à sauter à la conclusion que nous croyons percevoir et d'éteindre notre capacité à entendre le message de notre partenaire.

Nous adoptons alors un comportement de jugement qui représente un obstacle à une bonne écoute. Nous savons et croyons savoir avant d'écouter et de réfléchir. Une réponse rapide souvent accompagnée de colère ou d'ironie peut bloquer l'audition du réel message.

Dans notre volonté de nous faire comprendre, nous ne parvenons qu'à blesser l'autre qui, comme il a la même volonté, ressentira la même frustration que nous.

Évitez les attitudes négatives de la communication

N'oubliez pas, toujours et partout, les quelques pièges des mots qui pèsent lourds pour celui qui vous écoute

a) les jamais et les toujours

- Quand on va chez ma mère, il faut toujours que tu oublies quelque chose.

- Jamais tu ne fais attention à ce que je fais.

b) la lecture des pensées

- Je sais mieux que toi ce que tu penses.

- C'est inutile que je te le dise, je sais très bien ce que tu penses.

c) le tu qui tue

- Tu ne m'écoutes pas. Tu ne fais pas attention à moi. Tu n'es pas là quand j'ai besoin de toi.

d) la comparaison

- Tu es comme toutes les femmes. Tu es bien un homme pour penser ça ! On dirait ta mère !

Cultivez les attitudes positives de la communication

a) soyez honnête

- Non, je n'ai pas téléphoné à la banque aujourd'hui. Je le ferai demain. Je n'avais vraiment pas envie de m'ennuyer avec ce problème qui en rajoutait trop avec ceux que j'ai eus aujourd'hui.

b) communiquez immédiatement sur ce qui vous dérange

En faisant cela, la communication devient constructive parce que la situation est encore dans le présent, que vous n'êtes pas en colère, juste attristé. Vous exprimerez plus facilement vos sentiments et éviterez les blâmes.

Traiter les problèmes dès qu'ils apparaissent. Il ne faut pas croire qu'ils vont disparaître parce qu'on les oublie. Au contraire, ils ont de forte chance de prendre plus de place, de s'aggraver.

c) communiquez tant que le problème n'est pas résolu

Il ne fait pas remettre au lendemain ce qui peut être discuté tout de suite. Et cette discussion doit aboutir pour éviter une frustration de l'un ou de l'autre. Cela implique de prendre un vrai temps de dialogue, en arrêtant toute activité annexe, en se posant l'un à côté de l'autre ou en face à face.

d) insistez sur des solutions gagnant - gagnant

La solution est un compromis. Mais ce compromis ne doit pas aboutir à un gagnant et un perdant. Vous devez tous les deux trouver un bénéfice dans la solution trouvée. Un pas vers l'autre doit donner un pas de l'autre vers soi.

e) votre vie de couple est une construction permanente

Ne supposez pas que votre union est éternelle, que rester ensemble est facile parce qu'il suffit de s'aimer. Aucune union n'est sure. Vous évoluez, votre partenaire évolue alors votre couple évolue. Votre évolution comme l'évolution de votre partenaire est personnelle. L'évolution du couple est une histoire à deux qui se construit à deux.

Parlons en ensemble lors d'une séance découverte.

​© 2023 par Vibracoaching ~ Créé avec Wix.com

Tout droit réservés : Vanessa Gonzalvo - SIRET 848 603 346 00018